Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

6 février 2007

Rolls Royce Phantom Drophead Coupe 2007

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

rr2 Lorsqu’on mentionne le nom Rolls Royce, tout le monde sait qu’il s’agit là de l’une des marques automobile les plus luxueuse et exclusive.  Cette réputation a été forgée il y a plus de cent ans dès la création des premiers châssis et est toujours vraie aujourd’hui avec la toute nouvelles interprétation décapotable (une première depuis la Corniche produite entre 2000 et 2002), la Phantom Drophead Coupe 2007. 

La dernière création de Rolls Royce est en tout point identique à l’étude de style dévoilée au salon de l’auto de Genève en mars 2004, donc pas de surprise pour personne.  On y retrouve rr7les portières à ouverture inversées (les suicide doors que l’entreprise préfère appeler coach doors), la face avant inspirée de la Phantom à quatre portières et même le capot et les deux piliers A en acier brossé (aluminium sur le concept).  Ces piliers font d’ailleurs office d’arceau de sécurité en cas de tonneaux.  Les appuis têtes arrière emplissent les mêmes fonctions mais ne se déploient que lorsqu’un signal d’alerte de tangage exagéré leurs est envoyés.  La sécurité des occupants est aussi assurée par une structure aux multiples longerons qui garantissent une rigidité maximale du châssis d’aluminium.  L’empattement de celui-ci est de 3 320 millimètres. 

La DHC (comme on la surnomme) est un véhicule volumineux.  Sa longueur totale d’un par choc à l’autre est de 5 609 mm et sa largeur se chiffre à 1 987 mm.  Le point le plus haut de la rr8voiture à vide est 1 581 mm et la distribution des masses est presque parfaite avec 49% à l’avant et 51% sur l’essieu arrière.  Les roues d’alliage mesurent 21 pouces de diamètre et accueillent des pneus Goodyear EMT 255/50 R21 à l’avant et 285/45 R21 à l’arrière. 

Le choix de couleur extérieure sera limité pour les cent premières copies car elles seront sensiblement identiques les unes des autres.  Les cent suivantes pourront être peintes de quelques autres couleurs et des modifications pourront être apportées à certains recouvrements intérieurs.  Une fois ces deux cent premières Phantom Drophead Coupe assemblées, sky’s the limit !!!  L’unique restriction imposée par Rolls Royce est que les modifications réquisitionnées par le client n’entravent pas la sécurité des occupants du véhicule, ce qui est tout à fait logique. 

Malgré le fait que chaque copie puisse être adaptée aux goûts individuels de tous les clients, il reste qu’un catalogue d’option standard peut assister un acheteur indécis.  Rolls Royce offre donc un choix de près de dix couleurs extérieur (trois teintes différentes de bleu, argent, blanc, vert forêt, noir…) et six couleurs pour le matériel de la capote rétractable du toit (argent, noir, beige, bourgogne, vert forêt et marine).  Celui-ci est constitué de cinq couches internes composées, entre autre, de laine et de cachemire.  Elle procure donc une très bonne isolation thermique est acoustique. 

rr15En ce qui concerne les recouvrements de cuir à l’intérieur de la Rolls Royce Phantom Drophead Coupe 2007, encore une fois, plusieurs coloris figurent sur la liste des options.  Ce rr19n’est pas moins de dix choix qui seront disponibles (crème, noir, bleu, rouge, et cetera) et en ce qui concerne les boiseries, le client pourra opter pour l’un ou plusieurs des types d’arbres suivant ; l’orme, le chêne, le frêne, l’acajou ou le bois de rose. 

Bien qu’il ne fut pas possible de prendre place à bord de la luxueuse décapotable dévoilée à Détroit, les volumes semble par contre être suffisamment spacieux pour qu’une personne de grande taille puisse s’y trouver à l’aise.  À l’avant, les occupants bénéficient de 1 491 mm de dégagement aux épaules et 1 562 aux coudes.  À l’arrière, ceux rr21qui s’y trouveront y seront un peu plus à l’étroit qu’à l’avant mais l’espace y restera convenable avec 1 298 mm aux épaules et 1 266 mm aux coudes.  Afin de s’assurer que le dégagement aux jambes soit acceptable, les dossiers des places avant ont été amincit au maximum tout en ne compromettant pas le confort de personne.  Et si une averse soudaine vous forçait à devoir malheureusement relever le toit souple, sachez que la mesure entre le siège et le plafond de la DHC est de 980 mm en avant et 943 à l’arrière.  Mentionnons aussi que le coffre arrière de 315 litres avalera jusqu’à trois sacs de golf, que le toit soit entreposé ou non. 

rrpmotC’est le V-12 injection directe 6.75 litres de la Phantom qui est inséré dans la cavité frontale de la Rolls Royce décapotable, contrairement au moteur seize cylindres de neuf litres de la 100EX de Genève 2004.  Il a donc pour tâche de mouvoir plus de 2 600 kilos de matériaux riches grâce à ses 460 chevaux atteins dès 5 350 tours.  Malgré tout, moins de six secondes seront nécessaires afin de propulser la Phantom Drophead Coupe jusqu’à 100 km/h et la vitesse de pointe frise les 240 km/h.  La boîte automatique ZF 6HP32 à six rapports transmet la puissance à la route via les roues motrices arrière.  Quatre freins à disque (374 mm de diamètre avant, 370 mm arrière) assureront des distances d’arrêt sécuritaires. 

rr9En terminant, sachez que 350 heures sont nécessaires à l’assemblage complet de l’une de ces Rolls Royce Phantom Drophead Coupe à l’usine de Goodwood en Angleterre et que les premières livraisons auront lieues vers les mois d’été aux Etats-Unis.  Mais si vous avez les moyens de vous procurer une telle voiture de luxe, sachez que la liste d’attente s’étire aujourd’hui sur une période excédant deux ans.  Le dépositaire Rolls Royce le plus près de Montréal est situé à Toronto mais une rumeur circule à l’effet qu’un concessionnaire pourrait ouvrir ses portes d’ici quelque temps dans la métropole québécoise.  Histoire à suivre !

Haut de la page