Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

28 février 2007

Nouvelles de février 2007

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

Le mois de février a été particulièrement remplit de nouvelles.  Il y a eu le salon de l’auto de Chicago au début du mois et toutes les annonces qui viennent forcément avec ce genre d’évènement, celui de Toronto a eu lieu au milieu du mois, la F1 sort tranquillement de son hivernation et j’en passe.  Consultez la liste ci bas afin d’accéder directement aux sections qui vous intéressent et bonne lecture. 

Audi :
s5La compagnie allemande Audi a divulgué la toute nouvelle A5 (et S5), la version de route inspirée par l’étude Nuvolari Quattro Concept de 2003.  Les commandes européennes débuteront le 6 mars et les premières livraisons auront lieues vers le mois de juin.  Beaucoup de motorisations seront disponibles pour nos cousins du Vieux Continent, les deux versions essence étant le fameux 1.8 litres T de 170 chevaux à quatre chambres de combustion et le V-6 3.2 litres 265 chevaux.  Les versions TDI seront le 2.7 litres de 190 chevaux et le trois litres 240 chevaux s5mais ces derniers ne traverseront pas l’Atlantique lorsque l’A5 débarquera sur nos côtes.  Le système Quattro sera évidemment de série sur la gamme (sauf le 2.7 litres diesel) et deux boîtes s’offriront aux clients ; manuelle six rapports ou automatique à rapports variables.  La S5, quant à elle, recevra le 4.2 litres de 354 chevaux et pourra accélérer jusqu’à 100 km/h en environ cinq secondes.  Le duo A5/S5 fut réalisé par le bureau de design Volkswagen sous la gouverne de Walter de’Silva, patron du centre.  Aucune date de commercialisation en Amérique ne fut prononcée mais on peut s’attendre de les voir arriver d’ici la fin de 2007 ou au début de 2008. 

Chevrolet :
indy vettePour la quatrième année consécutive, ce sera une Chevrolet Corvette qui servira de voiture de tête (pace car) lors des 500 Milles d’Indianapolis le 27 mai prochain.  General Motors assemblera 500 reproduction de ce véhicule qui se vendront pour la rondelette somme de 67,000$US.  À ce prix-là, l’acheteur obtiendra sa Corvette décapotable peinte en orange avec les graphiques de la voiture de tête.  Au quatre coins se trouveront des roues d’aluminium au design unique.  L’intérieur sera de la même teinte que l’extérieur et le logo des 500 Milles sera brodé sur les sièges.  Le V-8 LS2 de 400 chevaux s’acquittera de mouvoir cette sportive Chevrolet et le groupe performance Z51 fera parti de l’équipement de série.  Ceux qui voudront ajouter le sélecteur de vitesse au volant pourront le faire ajouter moyennant environ 1,250$US. 

fellows vetteEn plus de la voiture de tête mentionnée plus haut, une autre édition spéciale de Corvette fut montrée à Chicago lors du salon de l’auto au début du mois.  Elle rendra hommage au pilote canadien Ron Fellows pour ses efforts de création de la Corvette C5R gagnante dans la série GTR du ALMS de 2000 à nos jours.  Le nom officiel de cette voiture sera Ron Fellows ALMS GT1 Champion Corvette Z06 (!) et elle sera assemblée à 399 exemplaires (33 seront réservées pour le Canada et 66 pour le reste du monde).  Elle seront toutes peinte en blanc Arctique avec des graphiques rouge Monterey (qui incorpore la feuille d’érable canadienne) et argent Victoire sur les ailes.  L’exclusivité à un prix par contre et dans ce cas-ci, vous devrez vous départir de 80,000$US pour en faire l’acquisition !

monte carloChevrolet est sur le point d’assembler les dernières Monte Carlo.  Selon les sources, la dernière journée de prise de commande par les concessionnaires pour la Carlo sera le 4 mai et la ligne d’assemblage d’Oshawa en Ontario s’arrêtera le 20 juin.  On y fera de l’espace pour la nouvelle génération de Malibu (consultez l’article sur le salon de l’auto de Détroit 2007 dans la section archives de janvier 2007 pour plus de détails) qui débarquera chez les détaillants d’ici l’automne. 

Dodge :
dakotaÀ Chicago, le groupe DaimlerChrysler a dévoilé le nouveau Dodge Dakota 2008.  Selon le montréalais d’origine Ralph Gilles, V-P du studio d’ornementation et des véhicules spéciaux Jeep et camions du groupe DaimlerChrysler, ce Dakota redessiné représente bien l’ADN des pick-up Dodge et leur côté sportif/outil de travail.  Il gardera donc le visage des pick-up Dodge connus depuis 1993, c’est-à-dire que les ailes seront plus basses que le capot.  Sous celui-ci se trouvera toujours le V-6 3.7 litres en version de base (210 chevaux et 235 livres de couple) ou une version améliorée du V-8 4.7 litres qui dakotadéveloppera 25% plus de puissance, donc 290 chevaux et 320 livres de couple (augmentation de 10%).  La boîte manuelle à six rapports sera livrée de série mais une version automatique à quatre rapports pourra êter adjointe au V-6 et une cinq rapports sera optionnelle pour les Dakota 2008 muent par le V-8.  Les quatre roues motrices feront également parti de la liste d’options.  La carrosserie sera disponible en version Extended Cab ou Crew Cab et face à la compétition, elles offrent le plus d’espace aux passagers.  Le lit arrière est aussi plus grand que ce que les autres offrent avec 6,6 pieds de longueur (version Extended) et le Dakota 2008 pourra tirer des charges excédant 7 000 livres.  Il arrivera chez les concessionnaires au mois d’août. 

challengerDaimlerChrysler a confirmé, lors du salon de l’auto de Toronto, ce que tout le monde savait déjà ; la Dodge Challenger sera assemblée à l’usine canadienne de Brampton en Ontario.  L’annonce de la mise en production du Challenger Concept de Détroit 2006 avait été faite le 1er juillet suivant ce salon international.  Comme cette légende ranaîssante utilisait le châssis du trio Chrysler 300/Dodge Charger/Dodge Magnum qui est fabriqué au challengerCanada (déjà sur trois quarts de travail !), il était prévisible que la Challenger élise domicile chez-nous.  L’usine est actuellement en chantier afin d’accueillir cette nouvelle Dodge et les premiers exemplaires quitteront la ligne d’assemblage au printemps 2008.  Cette usine deviendra donc la première du groupe Chrysler à fabriquer quatre modèles différents.  

Ford :
super dutyLa compagnie Navistar International Engines vient de mettre fin à la production des nouveaux moteurs 6.4 litres qui devaient se trouver sous le capot des Ford Super Duty 2008 (voyez le paragraphe consacré à celui-ci dans ma couverture du salon de l’auto de Montréal dans la section archives de janvier 2007).  La raison de cette décision soudaine est que selon NIE, Ford n’aurait pas respecté les termes du contrat d’approvisionnement.  Les choses avaient commencées à mal tourner lorsque Ford affirma que les moteurs six litres de l’ancienne génération de Super Duty n’étaient pas de très haute qualité.  Les choses s’envenimèrent encore plus lorsque Ford décida de trainer NIE devant la justice américaine, prétextant que ces derniers avaient injustement augmentés le prix de leurs mécaniques diesel.  Les choses ne s’arrangent donc pas pour Ford…

General Motors :
acadiaSi vous roulez en GMC Acadia ou en Saturn Outlook, vous avez déjà reçu ou recevrez sous peu une lettre de la part de GM vous demandant de vous rendre chez votre concessionnaire afin de faire recalibrer le détecteur d’impact responsable du déploiment des coussins gonflables.  Aucun incident fâcheux ne s’est encore produit (heureusement) et ce rappel a été initialisé par GM directement sans ordonance de la part du NHTSA. 

Pontiac :
gtp 2000Le NHTSA est actuellement à enquêter le cas des Pontiac Grand Prix GTP 1999 à 2002 dont le moteur pourrait prendre feu.  Ces véhicules sont en effet équipés de suralimentations qui dégagent beaucoup de chaleur.  Ce sont, à ce jour, seize incendies qui se sont déclarés sous les capots de ces Grand Prix, tous déclanchés après une quinzaine de minutes de l’arrêt du véhicule.  Si une campagne de rappels est émise, elle affectera environ 72,000 clients.  Alors, si vous possédez une GTP, ne vous stationnez pas trop près de votre demeure…

g8Si vous faites parti des seize maheureux propriétaires de Grand Prix flambées, réjoissez-vous ; Pontiac a en effet annoncé que la succession de la Grand Prix arrivera bientôt sous le nom de G8.  Elle sera assemblée en Australie sur la base de la Holden Commodore, une berline pouvantg8 accueillir une option V-8 et aux roues motrices arrière.  GM prévoie importer entre 30 et 50,000 copies de G8 en Amérique mais à en croire les analystes, la demande pourrait atteindre plus de 100,000 unités par an, créant une forte hausse des prix.  La production sera éventuellement rappatriée dans notre émisphère mais les premiers exemplaires australiens arriveront à temps pour l’année modèle 2008. 

Saturn :
astraLa G8 ne sera pas la seule voiture étrangère à être importée en Amérique pour le compte des marques GM de chez-nous car Opel fournira sa Astra (de fabrication allemande) à Saturn d’ici peu.  Elle reprendra la place que laissera la Ion dans la gamme et compétitionnera directement avec les Mazda3 et les Volkswagen Rabbit.  Deux niveaux de finition seront offerts pour le modèle cinq portières à hayon (XE et XR) et l’Astra trois portes sera livrée en XR uniquement.  Un astraseul moteur pourra mouvoir cette nouvelle petite Saturn, le Ecotec à quatre chambres de combustion de 1.8 litres de cylindrée.  Celui-ci développera 140 chevaux et une boîte manuelle cinq rapports transmettra la puissance aux roues avant.  Une boîte automatique garnira la liste d’option ainsi que le système de stabilité StabiliTrak pour la cinq portières (de série en version trois portes).  L’Astra débarquera chez les détaillants Saturn dans les derniers mois de 2007. 

red lineDévoilée, elle aussi (comme l’Astra), lors du salon de l’auto de Chicago, la Vue Red Line 2008 nouvellement redessinée offrira des performances impressionnantes grâce à l’utilisation d’un V-6 3.6 litres produisant 250 chevaux et 243 livres de couple.  Une seule boîte de vitesse sera disponible, l’automatique six rapports avec mode de sélection manuel.  La partie frontale bénéficiera d’une large ouverture sous la calendre standard et le par choc incorporera les lampes anti brouillard.  Quatre roues de 18 pouces de diamèter, une suspension surbaissée, un aileron arrière, les sorties d’échappement à embouts chromés et des insignes Red Line complèteront l’ensemble.  Il arrivera parmi nous vers le troisième quart de 2007. 

green lineSaturn a aussi mit au jour le Vue Green Line 2008, version hybride de ce populaire petit sport utilitaire.  Celui-ci bénéficiera donc d’une économie d’essence marquée grâce à l’utilisation d’une source d’énergie électrique (sous certaines conditions) provenant de son moteur/générateur alimenté d’une pile 36 volts.  Celle-ci ira chercher l’énergie nécessaire à son fonctionnement via la motorisation essence et les freins à récupération d’énergie.  On retrouve aussi le moteur Ecotec 2.4 litres de 170 chevaux sous le capot du VGL 2008.  Ce dernier s’éteindra lors de périodes prolongées au «idle».  On reconnaîtra le Green Line par ses insignes, ses roues uniques et par la soustraction du porte baggage sur le toit.  Ce véhicule vert sera en vente d’ici la fin de l’année. 

Toyota :
Le group Toyota est en marge de devenir le plus grand producteur de véhicules au monde d’ici la fin de 2007, mettant ainsi fin à plusieurs décénies de supprématie General Motors.  Sans doute afin de s’assurer de cette position, Toyota serait sur le point de prendre contrôle de Fuji Heavy Industries, la compagnie mère de Subaru.  Toyota avait déjà fait l’acquisition de 8,7% des actions de FHI en octrobre 2005 alors que GM se départissait des 20% qu’elle posédait jusque là.  Mais un obstacle de taille se dresse devant le géant japonnais, les propres lois du pays du soleil levant.  En effet, selon cet article, il est interdit à toute compagnie de controler plus de 50% du marché local dans un domaine donné, dans ce cas-ci, l’automobile.  En 2006, les ventes cumulées de Toyota et de Subaru atteingaient 45,6% de toutes les voitures écoulées au Japon, très proche de la limite permise.  Mais il y a de la lumière au bout du tunnel pour Toyota car la loi est sur le point d’être récrite afin que la clause des 50% s’applique au marché mondial, pas seulement local.  Histoire à suivre en avril…

Formule 1 :
Selon un communiqué de Bernie Ecclestone, le grand manitou de la F1, les Émirats Arabes accueilleront un Grand Prix à Abou Dhabi à partir de la saison 2009.  L’accord est valide pour sept saisons mais il y a fort à parier qu’il sera renouvellé après cette période.  Le site est actuellement en construction sur l’île de Yas et la piste proprement dite mesurera 5.5 kilomètres de long.  Non loin de là se trouve le parc d’amusement Ferrari et, à terme, on pourra visiter un musée automobile et aller au théâtre tout près.  Des investissements de l’ordre de 40 millions de dollars sont donc prévus jusqu’à l’achèvement des infrastructures en 2014 ! 

Toujours dans les Émirats, à Dubaï cette fois, un groupe d’investisseurs viennent de signer un accord avec Ecclestone pour la création d’une série de parcs d’amusements sous le thème de la F1.  Date d’ouverture prévue en 2009. 

 

Haut de la page