Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

27 mars 2007

Lotus 2-Eleven 2007

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

211 Lotus est une compagnie qui n’a pas peur de produire des voitures sportives s’adressant à une clientèle restreinte.  Encore une fois, lors de la 77ème édition du salon de l’auto de Genève, la firme de Hethel a sue se faire remarquer en dévoilant l’ultime TDC (Track Day Car), la 2-Eleven !  Mais n’allez pas croire que la 2-Eleven est uniquement réservée à un usage sur circuit fermé, loin de là !  Une version route sera aussi mise en vente !  Suivez le lien pour en apprendre plus sur ce jouet pour les fortunés amateurs d’automobiles à la recherche de sensations fortes. 

211La philosophie de Colin Chapman, créateur de Lotus, transpire à travers les ages et est maintenant appliquée de magistrale façon pour cette nouvelle venue dans le monde des voitures de performance dans son interprétation la plus pure.  Cette mentalité de Chapman dictait (et dicte visiblement toujours) d’atteindre les plus hautes performances grâce à la légèreté.  Mission accomplie car à 1,477 livres, cette 2-Eleven est littéralement un poids plume ! 

211Sous le capot arrière se trouve le 1.8 litres VVTL-i d’origine Toyota produisant 252 chevaux et 179 livres de couple via l’adition d’un système de suralimentation Eaton M62.  Le tout est jumelé à une boîte d’aluminium manuelle C64 six rapports provenant de la Exige S (consultez l’article du salon de l’auto de Montréal dans la section archives de janvier 2007).  L’ensemble permet à cette Lotus d’atteindre les 100 km/h en moins de quatre secondes et de flirter avec une vitesse de pointe de l’ordre des 250 km/h ! 

Le châssis de la 2-Eleven à flancs hauts est fait de pièces d’aluminium et la sécurité du pilote est assurée par des renforts de fibre de verre à l’avant.  Une structure à six points d’attache (suivant les règles de la FIA) garantie la protection des occupants en cas de tonneaux.  La carrosserie est faite de matériaux composites ultra légers (88 livres !) et chacun de ceux-ci est boulonné afin de faciliter les réparations éventuelles.  Quatre roues d’alliage forgé complètent l’apparence extérieure de la petite Lotus.  Celles-ci sont entourées de pneus Yokohama A048 R TS 195/50 R 16 à l’avant et 225/45 R 17 à l’arrière et ils ont été dessinés spécialement pour 211un maximum de tenue de route dans toutes les conditions. 

Les heureux futurs propriétaires de Lotus 2-Eleven recevront un véhicule fort bien équipé pour faire face aux hasards de la conduite sur circuit.  En effet, un système de contrôle de la traction est offert de série mais le conducteur peut le désactiver s’il le souhaite.  De plus, afin de stopper le bolide, on a installé des freins à disque d’acier perforés et ventilés aux quatre roues.  À l’avant, on retrouve des plaquettes Pagit RS14 de type sport montées sur des étriers d’aluminium à deux pistons et à l’arrière, ce sont des pièces Brembo monocylindriques.  L’ABS est également livrable de série. 

La production de la 2-Eleven débutera au mois d’avril dans les usines Lotus en Angleterre.  Les premiers exemplaires 211seront tous des éditions spéciales nommées Launch Edition et le client pourra spécifier le réglage routier ou de piste.  Le point commun entre ces deux versions sera l’apparence extérieure du bolide, c’est-à-dire que les LE seront peintes en noir avec le décor que l’on peut apercevoir sur les clichés.  Le prix de détail suggéré par le fabricant est de l’ordre de 40 000 livres Sterling, donc près de 100 000 $ canadiens.  Soulignons que les versions routières de 2-Elevent sont, pour le moment, uniquement réservées aux Royaume Uni. 

Haut de la page