Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

31 mai 2007

Test de collision IIHS de mai 2007

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

Est-ce qu’il y a une voiture qui représente mieux l’été qu’une décapotable ?  Et bien comme la saison estivale 2007 est arrivée (pas selon le calesaabndrier mais le thermomètre dit le contraire), le IIHS (Insurance Institute for Highway Safety) a effectué des tests de collision sur certaines des voitures décapotables de dimension moyenne les plus populaires en Amérique.  Voici les résultats !

Selon la présidente du IIHS, Adrian Lund, l’institue voulait tester des décapotables car les ventes sont en expansion.  On désirait aussi s’assurer que les manufacturiers respectaient bel et bien les nouvelles normes minimales à respecter lorsqu’ils assemblaient des versions à toit rétractables de voitures plus courantes.  D’après elle, la plupart ont réussit.  Mais à en croire les études, chaque utilisateur de décapotable sera rassuré d’apprendre que le risque de décès n’est pas plus élevé lors d’un impact à bord d’un «convertible». 

Audi A4 :

a

a

a

a

Il est surprenant d’apprendre que l’Audi A4 décapotable n’aie pas réussie à enregistrer de meilleurs résultats lors de ce premier test du IIHS spécialement organisé pour vérifier la protection des occupants des voitures à toit rétractables.  Oui, c’est vrai, sa capacité de protection des passagers lors d’un impact frontal est bonne, mais ça se gâche lorsque vient le temps de conserver l’intégrité corporelle des occupants lors d’une collision latérale ou arrière, où elle a obtenue une note «marginale» et «mauvaise» respectivement.  Une toute nouvelle A4 assemblée sur le même châssis que la Volkswagen Eos devrait arriver d’ici 2008 et, par le fait même, marquerait la remise à niveau en ce qui concerne la sécurité à bord de cette Audi à toit souple. 

BMW série 3 :

bmw

bmw

bmw

bmw

La seconde voiture allemande du test est la BMW décapotable de série 3.  Celle-ci, comme sa concitoyen nommée A4, ne peut pas se vanter d’être sécuritaire lors d’impacts latéraux ou arrières, enregistrant les mêmes résultats qu’elle !  Par contre, la collision avant a rendue un bon verdict de protection des occupants de la voiture.  D’après Lund, la situation est déplorable car la BMW décapotable de la série 3 est une toute nouvelle structure ayant due être mieux dessinée.  De côté, le test du IIHS a révélé que le conducteur, bien que supposément protégé par un coussin gonflable pour le corps et la tête, aurait souffert de côtes fracturées et de possibles lésions aux organes internes. 

Chrysler Sebring 2008 :

Chrysler Sebring 2008

Chrysler Sebring 2008

Chrysler Sebring 2008

Chrysler Sebring 2008

La Chrysler Sebring décapotable a été complètement redessinée pour 2008 et est l’un des véhicules les moins dispendieux examiné par ce test.  Ceci ne l’a pas empêché d’obtenir une bonne marque au niveau de l’impact avant et de côté, contrairement (en parti) à d’autres décapotables bien plus dispendieuses.  Par contre, l’accident simulé à l’arrière a été «mauvais» selon le IIHS, la structure ne sachant pas prévenir les blessures éventuelles. 

Ford Mustang :

Ford Mustang

Ford Mustang

Ford Mustang

Ford Mustang

Deux tests d’impact frontal ont été nécessaires pour la Ford Mustang.  Lors du premier essai, la portière gauche s’est partiellement ouverte à la toute fin du test.  Bien que l’évènement n’ait pas influencé négativement le résultat, une portière ne devrait jamais s’ouvrir lors d’une accident afin de s’assurer que les passagers ne soient pas éjectés totalement ou en parti du véhicule.  Les ingénieurs de Ford ont analysés le mécanisme interne de la portière et se sont aperçus que le positionnement rétracté des glaces de portières appuyait sur le loquet de rétention.  Une structure différente fut ajoutée et Ford a demandé à l’institue de refaire un nouveau test, plus concluant celui-ci.  Une note «acceptable» a été jugée car le coussin gonflable n’a pas répondu convenablement à ses fonctions et que la tête du mannequin a frappé le pilier du pare-brise ! 

Mitsubishi Eclipse :

Mitsubishi Eclipse

Mitsubishi Eclipse

Mitsubishi Eclipse

Mitsubishi Eclipse

Redessinée récemment, la Mitsubishi Eclipse décapotable n’est pas désagréable à l’œil et est de surcroît assez sécuritaire pour les occupants avec une «bonne» note pour les collisions frontales aussi bien que latérales.  Par contre, la note est tachée par le résultat «marginal» lors du test d’impact arrière. 

Pontiac G6 :

Pontiac G6 

Pontiac G6 

Pontiac G6 

Pontiac G6 

Lors d’une compétition, il y a toujours un gagnant mais il y a aussi des perdants.  Il y a aussi le dernier et dans ce cas-ci, c’est la Pontiac G6 décapotable.  Le test frontal a rendu un résultat «acceptable» mais seulement «marginal» en ce qui concerne le test latéral et de collision arrière.  Même si la mention «acceptable» a été allouée lors de l’impact avant, un problème de taille a été noté ; le siège du conducteur s’est détaché de son rail gauche, résultant en un mouvement vers l’avant de quatre pouces de celui-ci.  À cause de ce déplacement anormal, la tête du mannequin est entrée en contact avec la planche de bord, ce qui est peu rassurant.  L’impact de côté est particulièrement décevant selon Adrian Lund car sa structure n’est âgée que de quelques années et que le coussin gonflable ne protège que le corps et pas la tête.  Lors du test, la tête du mannequin a violemment frappé le haut de la portière, ce qui pourrait résulter en une fracture du crâne et à de sérieuses lésions cérébrales dans le vrai monde. 

Saab 9-3 :

Saab 9-3

Saab 9-3

Saab 9-3

Saab 9-3

La Saab 9-3 décapotable 2007 est l’une de deux voitures ayant reçues l’honneur d’obtenir une mention «top safety pick» ou meilleur choix sécuritaire !  En plus d’être très belle, elle procure donc un niveau supérieur de sécurité à ses occupants, ce qui est une marque de commerce de la part des manufacturiers suédois (voir plus bas).  La 9-3 a enregistrée des résultats très satisfaisants sur touts les points, que ce soit au niveau des impacts frontaux, latéraux ou arrières, les mêmes résultats que pour une 9-3 sedan.  De plus, afin de se voire décerner le titre de TSP, elle devait être munie du système ESC (Electronic Stability Control), ce qui améliore grandement la tenue de route lors de manœuvres brusques comme l’évitement d’un obstacle, par exemple.  En plus de ce système, les voitures décapotables pouvant être éligibles à l’obtention du TSP doivent obligatoirement être équipés de barres de protections arrière fixes ou se déployant automatiquement si un impact violent est détecté ou que l’ordinateur de bord sent que la voiture part en tonneaux, protégeant ainsi un dégagement acceptable pour les passagers. 

Toyota Solara :

Toyota Solara

Toyota Solara

Toyota Solara

Toyota Solara

Bien qu’elle porte un nom japonais, la Toyota Camry Solara n’a de japonais que ce nom car elle est fabriquée en Amérique pour des américains.  Le résultat de la collision avant a été jugé bon mais par la suite, ça dégringole à une note «acceptable» lors de l’impact de côté et «mauvais» en ce qui concerne la protection des occupants pendant un accident arrière.  Le numéro un provisoire devrait s’asseoir à la table à dessin et redéfinir ses standards de sécurité au plus vite !

Volkswagen Eos :

Volkswagen Eos

Volkswagen Eos

Volkswagen Eos

Volkswagen Eos

La Volkswagen Eos deviendra, comme vous le savez maintenant, donatrice d’organe dès 2008 afin de refondre la Audi A4 décapotable.  Il y aurait un peu de travail à faire à l’arrière car la Eos a obtenue une note «marginale» mais quand on a emboutie la voiture latéralement ou qu’on l’a projeté vers un mur en angle, elle a sue bien remplir ses fonctions de protection des occupants. 

Volvo C70 :

Volvo C70 

Volvo C70 

Volvo C70 

Volvo C70 

Comme sa compatriote suédoise mentionnée plus haut, la Volvo C70 décapotable a elle aussi reçue le «top safety pick» pour la protection qu’elle garantie à ses occupants.  Comme elle possède les mêmes attributs de sécurité que la Saab, elle ennoblie et rend honneur à la réputation que Volvo publicise depuis des décennies ; ses voitures sont sécuritaires !  De plus, comme il est aussi le cas pour la 9-3, la C70 est équipée de sièges à dossiers mobiles lors d’un impact arrière, atténuant au maximum les effets des forces encaissés par le cou dans ces malheureuses situations. 

liste

Alors en conclusion, si vous voulez vous procurer une voiture décapotable cet été, allez-y avec une belle suédoise !  Félicitation à Saab et Volvo pour leur bon travail et continuez d’assurer la sécurité des occupants de vos voitures d’une façon aussi exemplaire. 

Haut de la page