Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

7 mars 2007

Tests de collision Euro NCAP de février 2007

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

Comme à toutes les fins de mois, l’organisme réglementant la sécurité routière d’Europe divulgue les résultats de ses tests de collision des dernières semaines.  En février, cinq voitures furent malmenées et voici le rapport de ces accidents contrôlés en laboratoire. 

Fiat Bravo :
fiat fiatLa Bravo est une voiture de dimension réduite pour les jeunes familles.  Elle a obtenue un total de cinq étoiles au niveau de la protection de ses occupants.  Trois étoiles lui furent allouées au niveau de la protection des enfants à bord et seulement deux pour la protection des piétons.  On remarque, en observant le cliché d’impact frontal, que la zone de déformation remplit bien ses fonctions et que l’habitacle semble bien protégé.  Malheureusement, ce ne sont pas toutes les voitures de cette catégorie qui peuvent en dire autant. 

Toyota Corolla :
toyota toyotaLa Corolla a obtenue de meilleurs résultats que sa compatriote italienne mentionnée plus haut.  Ses capacités de protection des passagers sont excellentes avec cinq étoiles et les enfants prenants place sur le siège arrière sont également en sécurité car l’agence a décerné quatre étoiles à la Toyota à ce niveau.  Le test d’impact avec un piéton a rendu un verdict à trois étoiles.  Je dirige votre attention sur l’unique portion de la cage de sécurité qui fut tordue par l’impact, le pilier A.  Tout le reste semble avoir tenu en place.  La collision latérale semble avoir eue un effet plus percutant sur les zones de déformations de la Toyota.  En terminant, il faut souligner que la Corolla européenne est totalement différente que celle trouvée sur nos routes canadiennes et que cet examen ne correspond pas forcément aux résultats que pourrait obtenir la Corolla d’ici. 

Honda CR-V :
cr-v cr-vLe premier de deux véhicules utilitaires sport de petite dimension à être projeté vers un mur fut le Honda CR-V fraîchement redessiné.  Quatre étoiles lui ont été servit aussi bien en ce qui concerne les adultes assis devant que pour les enfants à l’arrière.  Uniquement deux étoiles furent affranchies au niveau de la protection des piétons.  Bien que le modèle est très semblable à celui que vous trouveriez chez un dépositaire Honda près de chez-vous (au Canada), il ne faut pas se fier aux résultats que je vous présente ici afin de juger du niveau de sécurité que vous procurerait une CR-V canadienne.  Les normes de résistance aux impacts peuvent varier d’un pays à l’autre et je tiens à souligner que ce test a été conduit en Europe.  Utilisez ces clichés uniquement de façon référentielle. 

Mitsubishi Outlander :
outlander outlanderCe nouveau VUS de Mitsubishi a été jugé passablement sécuritaire pour les passagers avant avec quatre étoiles mais seulement trois sont rattachées à la protection des enfants.  Le résultat piétonnier n’est pas mieux que celui de la CR-V.  On observe que c’est toute la caisse qui a été affectée par l’impact frontal et que les coussins rideaux se sont déployés, assurant ainsi un minimum de possibilité que la tête entre en contact avec les parties rigides latérales.  Si vous désirez en apprendre plus à propos du Outlander 2007, vous pouvez consulter l’article du salon de l’auto de Montréal dans la section archive de janvier. 

Honda Legend :
legend legendEn Europe, elle est connue sous la bannière Honda mais sur le Nouveau Continent, elle est vendue sous le nom Acura RL.  Elle figure malgré tout parmi les voitures les plus sécuritaires pour tous selon les résultats obtenus par le Euro NCAP avec cinq étoiles pour la protection des occupants, quatre pour les enfants et trois pour les piétons.  Si on regarde attentivement la photo de l’impact frontal, on remarque des déformations tout au long de la voiture.  Cette situation laisse entendre que l’énergie de l’impact est retransmise d’un bout à l’autre du châssis afin que les occupants ne subissent pas un trop grand choc de décélération.  Cette remarque s’applique également à l’impact latéral avec le poteau car on voit bien que les panneaux de carrosserie ne sont plus très bien alignés. 

Il est intéressent de souligner que le test de collision frontal est effectué à une vitesse de 64 kilomètres heure contre un muret installé en degré.  Le test latéral se déroule, pour sa part, à 50 km/h et l’impact avec le poteau est réalisé à 29 km/h.  Le piéton est, quant à lui, heurté à 40 km/h. 

Suite à votre intérêt marqué pour l’article de collision de la mini fourgonnette Chrysler le mois dernier, voici les chiffres obtenus (ainsi que les photos) lors des essais du mois de janvier pour les trois autres véhicules testés.

Chevrolet Captiva :
captiva captivaCelui-ci est classifié dans la même catégorie que les CR-V et Outlander mentionnés plus haut.  Il a réussit a se faire donner le même nombre d’étoiles que le Mitsubishi, c’est-à-dire quatre pour la protection des passagers, trois pour les enfants et deux pour les piétons.  L’énergie de la collision s’est retransmise sur tous les panneaux extérieurs mais ce qui compte, ce n’est pas la tôle froissée lors d’un accident mais bien ceux qui se trouvent à l’intérieur de l’habitacle et l’état dans lequel ils seront en remettant le pied à terre.  Ce véhicule est d’origine coréenne où il est assemblé par la division asiatique de GM, Daewoo.

Volkswagen Eos :
eos Comme cette voiture est une décapotable, donc déjà théoriquement moins rigide qu’un coupé, on aurait pu s’attendre à pire de la part de la Eos.  Quatre étoiles au niveau de la sécurité des passagers, autant pour les enfants et deux pour les piétons.  Le châssis semble très rigide lorsqu’on regarde les photos de la collision frontale qui a carrément plié en deux la partie avant de la Eos.  L’habitacle s’est un peu tordu mais s’est quand même bien comporté compte tenu du type de voiture. 

Volvo C30 :
c30 c30Cette nouvelle Volvo de bas de gamme est l’œuvre du montréalais Simon Lamarre (voir le texte du salon de l’auto de Montréal dans les archives de janvier) et, comme pour toute Volvo qui se respecte, elle a obtenue un score parfait de cinq étoiles pour les occupants.  L’intégrité corporelle des enfants fut gratifié de quatrec30 étoiles mais là où il est permis de se poser des questions est au niveau de la sécurité des piétons ; une seule étoile !  Volvo fait de la sécurité son cheval de bataille depuis des années (et même des décennies) mais n’a pas tenté de veiller à celle des gens qui se trouveraient malencontreusement sur le chemin d’une C30.  Si vous portez votre attention sur le cliché de l’impact frontal, la voiture a subie un choc important qui ne semble pas rassurant au premier coup d’œil mais, comme je vous le disais plus tôt, les zones de déformations ont bien effectuées leur travail afin de garantir le moins de blessures possibles aux passagers. 

Haut de la page