Le nouveau site automobile au Québec!
Accueil
Archives
Photos
Liens
Contact

 

26 avril 2007

Corbillard Federal XG Family

Texte de Pierre Roberge, rédacteur en chef

cDe façon générale, la seule vue d’une voiture professionnelle, communément appelée un corbillard, suffit à donner des frissons dans le dos.  Par contre, ces respectueux véhicules modifiés spécialement pour mener au lieu du repos éternel un être chère sont de véritables œuvres d’art qui ne sont malheureusement pas reconnus comme tel auprès des collectionneurs.  Afin de vous en apprendre plus sur ces voitures que l’on dédaigne souvent mais que nous emprunterons forcément un jour ou l’autre, voici un article sur le modèle XG Family de Federal, la limousine des trépassés. 

cNous avons tous déjà vu un corbillard.  La plupart du temps, les compagnies funéraires utilisent des châssis Cadillac lorsqu’ils passent une commande chez les fabricants spécialisés comme Sayers & Scovill (S & S), Superior, Eureka, Miller-Meteor, Eagle, Krystal ou Federal.  Souvent, on peut voir une voiture professionnelle assemblée sur un châssis Lincoln et en de rares occasions, on peut apercevoir des Ford ou des Buick.  Aujourd’hui, il y a même une conversion de Chrysler 300 qui existe !  Oldsmobile a aussi été une marque très populaire auprès des compagnies funéraires au budget plus étroit. 

Malgré les différents châssis utilisés ou le fabricant qui les assembles, en général, tous les corbillards se ressemblent au premier coup d’œil.  La plupart ont l’aire de versions familiales c(station wagon ou break) des voitures dont elles emprun-tent la base mais quelque fois, un exemplaire attire particulièrement le regard, comme c’est le cas ici.  Je vous montre la limousine des trépassés de Federal.  Cette conversion extra longue de corbillard peut être faite sur un châssis Cadillac ou Lincoln dans les usines de la marque situées Fort Smith en Arkansas.  La mission de l’entreprise est «de produire des limousines, des voitures professionnelles et des mini bus de qualité supérieure, les plus sécuritaires et les plus désirables de l’industrie». 

cAllons-y dans l’ordre et voyons ensemble les différentes caractéristiques de la Cadillac Federal XG Family à six portières.  Premièrement, un châssis nu arrive à l’usine.  L’extension exécutée sur cette DTS est de près de 69 pouces afin de faire passer l’empattement de 115.6 à près de 185 pouces.  La longueur de cette Cadillac passe donc d’un peu plus de 207 à 284 pouces une fois l’espace cargo installé !  La largeur est elle aussi affectée par les importantes modifications apportées à la voiture en passant de 75 à 78 pouces.  La hauteur fait elle aussi un bon à 71 pouces, 57.6 pouces étant la hauteur normale d’une DTS de série !  L’ajout de l’immense partie arrière et l’extension du châssis font pcpasser le poids à près de 7,500 livres, un mastodonte ! 

L’espace cargo est impressionnant par ses dimensions internes.  La profondeur de celui-ci atteint 118 pouces et l’ouverture à 130° de la portière arrière permet de faire pénétrer des objets (habituellement des cercueils) de 40 pouces de haut sur 42 de large.  Le recouvrement du planché est fait de bois laminé mais celui-ci peut être remplacé par un tapis épais.  On trouve évidemment des rouleaux de caoutchouc (pour faciliter l’insertion du cercueil) et une vaste série de trous pouvant accueillir les ancrages de supports. 

cMais ce qui est le plus exceptionnel de la Cadillac Federal XG Family est sa capacité d’accueillir cinq personnes à bord (six si on compte le «passager» arrière).  De façon générale, un maximum de deux individus (les porteurs) peuvent prendre place dans l’habitacle mais dans ce cas-ci, la banquette arrière est récupérée afin d’y emmener les autres porteurs ou bien la famille du défunt.  La portière centrale de l’habitacle mesure 41 clpouces de large et celle de l’arrière est allongée à 48 pouces.  Celles-ci donnent accès à l’espace cargo où se trouve le pneu de secours et autre équipement.  Rassurez-vous, une partition vitrée sépare l’habitacle de l’espace cargo de ce corbillard unique. 

Comme il faut s’y attendre d’une fabrication de carrossier, la liste d’option est presque infinie !  Quelques unes de celles-ci sont la portière de l’espace cargo à penture du côté droit, le plafond de miroir (un peu kitch des années ’70 et quelque peu morbide aussi…), des broderies à ctl’intérieur des portières, une table extensible électrique pour faciliter l’extraction du cercueil, des portes drapeaux, l’ensemble plaqué or, les moulures chromées, le toit en tissus en remplacement du vinyle, les lumières stroboscopiques, la fenêtre rectangulaire ou ovale de l’espace cargo et j’en passe énormément !  En somme, on imagine bien qu’aucun exemplaire produit n’est identique.

Les caractéristiques optionnelles de la Lincoln Town Car modifiée sont similaires (sinon identiques) à celles de la Cadillac mentionnée plus haut.  En fait, seules les dimensions changent.  Dans le cas présent, le châssis est allongé de 76 pouces cljusqu’à près de 194 pouces et une fois la voiture complétée, elle mesure plus de 291 pouces d’un pare-choc à l’autre !  La hauteur est identique à celle de la Cadillac et elle est également aussi large.  Bien que le débattement des pentures soit, ici encore, à 130°, l’ouverture de la portière de l’espace cargo est un peu plus réduit que pour la Cadillac DTS à 36.5 pouces de haut sur 41.5 de large.  Quoi qu’il en soit, la profondeur demeure à 118 pouces. 

cmPour terminer ce texte sur ces deux versions de corbillards uniques, j’aimerais porter votre attention sur cette image d’une Maybach retravaillée sur PhotoShop.  Je l’ai trouvée sur le site www.cwwcardesign.com.  Sur ce site, vous trouverez une panoplie d’autres voitures qui n’existent pas réellement ailleurs que dans l’imaginaire de ceux qui les auront dessinés.  On doit féliciter la merveilleuse exécution de cette œuvre sur ordinateur d’un artiste inconnu. 

Haut de la page